Feedback
ella
Les employeurs octroient parfois des prêts sans intérêt et/ou bon marché aux membres de leur personnel.
 
Sur le plan fiscal, il s'agit d'un avantage de toute nature imposable qui équivaut à la différence entre :
  • le taux de référence annuel fixé par type de prêt ; et
  • le taux que facture l'employeur à l'emprunteur-travailleur (ou dirigeant d'entreprise).
 
Les taux de référence sont modifiés sur une base annuelle. Ils diffèrent en fonction du type de prêt.
Les pourcentages d'application pour les prêts accordés en 2017 ont été publiés aujourd'hui au Moniteur Belge.
 
Par conséquent, l'avantage de toute nature pour 2017 doit être revu/modifié de manière rétroactive.
 
Cette révision n'est cependant pas d'application chaque année pour tous les types de prêts !
 
Conséquences pour l'employeur
À la suite de la publication des pourcentages, les avantages de toute nature pour les prêts octroyés à partir de l'année de revenus 2017 peuvent être revus/modifiés.
 
Pour les prêts octroyés à partir de l'année de revenus 2018, ces pourcentages s'appliquent aussi, et ce, dans l'attente de la publication des pourcentages corrects pour 2018, qui est prévue pour début 2019.
 
Quelles sont les conséquences pour le secteur public
Si un employeur du secteur public octroie un prêt sans intérêt et bon marché à ses membres du personnel, les mêmes règles que dans le secteur privé seraient d'application.
Source:
Arrêté royal du 26 janvier 2018 modifiant, en ce qui concerne les avantages de toute nature, l'AR/CIR 92 en cas d'un prêt consenti sans intérêt ou à un taux d'intérêt réduit, p. 6976
L'employeur peut octroyer un prêt au travailleur (ou dirigeant d'entreprise) à un taux d'intérêt inférieur au taux en vigueur ou sans intérêt.
 
Un avantage de toute nature imposable naît pour le travailleur (ou le dirigeant d’entreprise).
L’avantage imposable est égal à la différence entre :
  • le taux de référence annuel, fixé par type de prêt ; et
  • le taux octroyé par l'employeur à l’emprunteur-travailleur (ou dirigeant d’entreprise).
 
Pour les prêts octroyés à partir du 1er janvier 2017, les taux de référence suivants sont fixés :
 
 
 
Prêts hypothécaires :
 
 
Taux de référence
 
- remboursement garanti par une assurance-vie mixte
 
 
2,13 %
 
- autres prêts
 
 
2,00 %
 
Prêts non hypothécaires sans échéance fixe
 
 
8,78 %
 
Prêts non hypothécaires à échéance fixe
(taux de chargement mensuel) :
 
 
 
- prêts pour financer l'achat d'une voiture
 
 
0,06 %
 
- autres prêts
 
 
0,20 %
À la suite de la publication des pourcentages, l'avantage de toute nature pour 2017 peut être revu/modifié de manière rétroactive.
 
Cette révision n'est cependant pas d'application chaque année pour tous les types de prêts.
 
Prêts hypothécaires à taux fixe
L’avantage équivaut à la différence entre le taux de référence de l'année au cours de laquelle le prêt a été contracté et le taux d'intérêt facturé à l'emprunteur.
Pour un emprunt octroyé dans le courant de 2017, l'avantage doit donc être revu en fonction de la publication du taux de référence début 2018.
À partir de ce moment-là, le pourcentage est définitivement fixé pour toute la durée du prêt.
 
Emprunt non hypothécaire - durée fixe
Ici aussi, l'avantage de toute nature est calculé sur la base du taux d'intérêt de l'année durant laquelle un contrat d'emprunt a été conclu.
Une fois fixé, le taux d'intérêt reste d'application pendant toute la durée du prêt.
 
Prêt non hypothécaire
Le taux de référence d'une année donnée est d'application sur les montants dont a disposé l'emprunteur pendant cette même année.
C'est uniquement pour ce type de prêt que l'avantage de toute nature doit être revu chaque année.

Oeps,

Désolé, il s'est produit une erreur.

Veuillez réessayer plus tard.

Cette information est-elle utile pour vous ?

Oui Non

Quelle affirmation décrit le mieux votre feedback ?






Votre feedback

La version du navigateur que vous utilisez n'est pas optimale pour ce site web. La plupart des fonctions ne seront pas correctement prises en charge. La version que vous utilisez, n’est plus soutenue par Microsoft. Vous n’êtes donc plus protégé. Afin de pouvoir garantir la sécurité et la confidentialité de vos données, nous vous conseillons de passer le plus rapidement possible à Internet Explorer 11 ou d’utiliser la dernière version d’un autre navigateur.