Feedback
ella
Au début de sa législature, le gouvernement Michel I s'était promis de prendre des mesures en vue d'augmenter le revenu net pour les travailleurs et ainsi leur pouvoir d’achat. L’augmentation est réalisée par un mix de plusieurs mesures, dont :
 
 
  • l'augmentation des frais professionnels forfaitaires ;
  • l'adaptation du taux d'imposition ;
  • la modification de la quotité exemptée.
 
Le dernier volet du tax shift pour les travailleurs entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Les modifications suivantes sont apportées :
 
  • le crédit d'impôt bonus à l’emploi ou bonus à l'emploi fiscal passera de 28,03 % à 33,14 %. Le bonus à l'emploi consiste en une réduction d'impôt pour les travailleurs à bas salaire ayant droit à un bonus à l'emploi social (= réduction des cotisations ONSS personnelles) ;
 
  • la distinction entre les bases ordinaire et majorée de la quotité exemptée va disparaître. Une seule base majorée de la quotité exemptée non indexée de 4 785 EUR s'appliquera ;
 
  • la tranche de 40 % sera de nouveau élargie. Ce faisant, une plus grande partie des revenus sera à nouveau soumise à un taux d’imposition inférieur.
 
Année de revenus 2019
 
L’administration fiscale a publié la formule-clé, de sorte que nous sommes en mesure de calculer l’augmentation du salaire net à partir du 1er janvier 2019 (*).
 
 
salaire mensuel brut
salaire mensuel net 2018
salaire mensuel net 2019
Augmentation nette
2.000
1.575,44
1.612,63
+37,19
+2,3606%
2.500
1.709,77
1.746,28
+36,51
+2,1353%
3.000
1.919,67
1.955,51
+35,84
+1,8669%
3.500
2.139,37
2.175,21
+35,84
+1,6752%
4.000
2.359,06
2.394,91
+35,85
+1,5196%
4.500
2.567,97
2.607,83
+39,86
+1,5521%
5.000
2.757,40
2.804,26
+46,86
+1,6994%
 
 
Période 2015 - 2019
 
Le tax shift a été introduit en plusieurs phases, étalées sur les années 2016 à 2019. La dernière phase étant à présent terminée, nous disposons d'une vision globale du résultat net du tax shift (*). Dans le calcul qui suit, nous comparons l'impact sur le même salaire sans tenir compte des indexations ni des augmentations salariales, de manière à nous faire une idée plus exacte de l'impact du tax shift.
 
 
salaire mensuel
brut
salaire net 2015
salaire net 2016
salaire net 2017
salaire net 2018
salaire net 2019
augmentation nette
2.000
1.444,18
1.505,52
1.522,51
1.575,44
1.612,63
+168,45
+11,6640%
2.500
1.598,24
1.643,79
1.649,87
1.709,77
1.746,28
+148,04
+9,2626%
3.000
1.817,76
1.863,31
1.873,47
1.919,67
1.955,51
+137,75
+7,5780%
3.500
2.043,74
2.087,16
2.097,95
2.139,37
2.175,21
+131,47
+6,4328%
4.000
2.269,28
2.306,86
2.317,65
2.359,06
2.394,91
+125,63
+5,5361%
4.500
2.472,68
2.506,58
2.521,12
2.567,97
2.607,83
+135,15
+5,4657%
5.000
2.676,09
2.703,01
2.717,54
2.757,40
2.804,26
+128,17
+4,7894%
 
 
(*)Ce calcul vaut pour un travailleur marié sans personnes à charge dont le conjoint dispose de revenus professionnels propres. Le calcul tient également compte de l'indexation annuelle des taux. 
 
Conséquences pour l'employeur
Le salaire net augmentera pour tout le monde avec les mesures prévues par le gouvernement. L'augmentation sera légèrement supérieure pour les travailleurs avec un bas salaire en raison du bonus à l'emploi fiscal.
 
Quelles sont les conséquences pour le secteur public
La modification des taux d’imposition et de la quotité exemptée s'applique à tous les contribuables (travailleurs, dirigeants d'entreprise…), tant dans le secteur privé que dans le secteur public.
Le bonus à l'emploi fiscal s'applique aux membres du personnel du secteur privé et aux travailleurs du secteur public qui ont droit au bonus à l'emploi social. Il s'agit des travailleurs qui doivent verser une cotisation du travailleur de 13,07 %.
Source:

Oeps,

Désolé, il s'est produit une erreur.

Veuillez réessayer plus tard.

Cette information est-elle utile pour vous ?

Oui Non

Quelle affirmation décrit le mieux votre feedback ?






Votre feedback

La version du navigateur que vous utilisez n'est pas optimale pour ce site web. La plupart des fonctions ne seront pas correctement prises en charge. La version que vous utilisez, n’est plus soutenue par Microsoft. Vous n’êtes donc plus protégé. Afin de pouvoir garantir la sécurité et la confidentialité de vos données, nous vous conseillons de passer le plus rapidement possible à Internet Explorer 11 ou d’utiliser la dernière version d’un autre navigateur.