Feedback
ella
Contexte
 
En novembre, le gouvernement a annoncé des mesures d'aide supplémentaires. L'une d'elles était un supplément à la prime de fin d'année pour les chômeurs temporaires de longue durée. Le supplément serait à charge de l'ONEM.
 
Après une concertation et des négociations approfondies, le gouvernement décide à présent, semble-t-il, de transformer la prime en un supplément à la dernière allocation de chômage perçue. Tout lien ou rapport avec une prime de fin d'année unique est ainsi supprimé.
 
Qui est éligible ?
 
Les travailleurs dont le contrat de travail a été suspendu pendant au moins 53 jours dans le courant de mars à novembre 2020 pour cause de chômage temporaire recevront bientôt un supplément.
 
Remarquez que 53 jours de chômage temporaire correspondent en fait à deux mois de chômage temporaire.
 
Le régime ne concerne que le chômage temporaire pour cause de force majeure ou pour raisons économiques.
 
Les travailleurs dont le contrat de travail est suspendu en raison d'un chômage temporaire pour cause de force majeure médicale sont toutefois exclus.
 
Quel montant ?
 
Le montant du supplément dépend du nombre d'allocations (dans un régime de 6 jours) :
 
nombre d'allocations journalières complètes
 de 03/2020 à 11/2020
montant supplément
53 à 67
150 euros
68
160 euros
69
170 euros
70
180 euros
(par indemnité journalière complète supplémentaire + 10 euros)
 
Pour ceux qui ont reçu des demi-allocations journalières, un supplément adapté est prévu.
 
Les organismes de paiement (syndicat ou caisse auxiliaire) effectueront bientôt automatiquement le paiement aux travailleurs. L'employeur ne doit entreprendre aucune action à cet égard.
Source:
Divers communiqués de presse

Oeps,

Désolé, il s'est produit une erreur.

Veuillez réessayer plus tard.

Cette information est-elle utile pour vous ?

Oui Non

Quelle affirmation décrit le mieux votre feedback ?






Votre feedback

La version du navigateur que vous utilisez n'est pas optimale pour ce site web. La plupart des fonctions ne seront pas correctement prises en charge. La version que vous utilisez, n’est plus soutenue par Microsoft. Vous n’êtes donc plus protégé. Afin de pouvoir garantir la sécurité et la confidentialité de vos données, nous vous conseillons de passer le plus rapidement possible à Internet Explorer 11 ou d’utiliser la dernière version d’un autre navigateur.